Les acteurs de l’écologie regroupés au sein de l’Alliance pour la Planète (WWF, Greenpeace, Amis de la Terre...) ont défini 24 mesures susceptibles de répondre à l’urgence écologique. Les candidats ont été évalués en fonction de la présence ou non de ces mesures dans leurs engagements écrits. L'Alliance et les ONG qui la composent n'ont aucune vocation à soutenir un candidat particulier. Les notes ci-dessous ne dépendent que de la volonté des candidats de s'engager à mettre en oeuvre des mesures correspondant à la réalité de la situation environnementale.

ecoloPop souhaite s'associer au travail de l'Alliance pour la Planète en publiant ces notes lourdes de conséquences : entre la peste et le choléra, les français choisiront-ils de privilégier, parmi les 2, l'appareil qui semble le plus convaincant pour les choix déterminants que devra engager ce tout petit pays du bout de l'Europe, dans les 5 années à  venir ? Le résultat du scrutin de dimanche prochain aura au moins le mérite, quelque soit son issue, de cristalliser l'effort des ONG : soit en les accueillant "royalement" auprès des acteurs institutionnels, soit en drainant, tel un dernier recours, des milliers de nouveaux militants convaincus que le temps désormais est compté face à une politique de  développement économique sans limite. 

 

note-alliance.jpg