Crédit photo :

C'est sur les pavés de la Place Royale de Nantes que nous avons rencontré Alice Marie et Michel Berjon, militants des citoyens vigilants, qui manifestent à tour de rôle dans les lieux publics, et aussi de l'ACIPA, Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes. Une rapide discussion nous a permis d'entendre de sérieux arguments justifiant l'opposition des citoyens de tous horizons (photo ci dessus : 2 nantais), habitants des communes concernées par le projet, et propriétaires, qui se mobilisent depuis les années 70 contre ce projet pharaonique dont l'aboutissement est très incertain : "Tant que nous serons là, l'aéroport ne se fera pas", clame la militante en conclusion de vérités que les médias relayent plus ou moins : projet coûteux (5510 millions d'euros) et sous estimé (agrandissement de l'aéroport de Stantsed London, de plus faible envergure, est estimé à 2,9 milliards d'euros), projet déstructurant impactant des zone agricoles dont l'agglomération nantaise dépend, contexte peu favorable à la croissance du secteur aérien avec l'augmentation prévisible des prix du pétrole, voilà une salve de faits qui devrait modérer la mégalomanie des élus locaux, qui oeuvrent pour Vinci, futur concessionnaire si l'aéroport doit être construit. Pour mémoire, on rappele que ce conglomérat d'entreprise s'est vu attribuer le Prix Pinocchio en novembre 2011, pour sa virtuosité à déformer la vérité dans ses opérations de lobbying  et propagande !!

Expropriations en chaîne

et malgré cette opposition cohérente et structurée depuis des décennies, le projet avance en toute opacité, les expropriations reprennent (voir article du Télégramme), avec un effet paradoxal et inattendu : certaines parcelles expropriées il y a 20 ans, et inexploitées depuis, ont vu leur biodiversité exploser !! Le plus inquiétant concernant le choix du lieu de l'aéroport Notre Dame des Landes est qu'il concerne en grande partie des zones humides, dont l'intérêt écologique mais aussi en matière de sécurité des espaces urbains n'est plus à démontrer. Combien de millions faudrait-il pour restaurer l'impact régulateur des zones humides sur l'écoulement des eaux ??

Manifestation du 24 mars

le 24 mars est organisée une grande manifestation d'opposition au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes : tracteurs, vélos, et bien sûr troupes de piétons convergeront à 13h30 Place du Pont Morand à Nantes (près de la préfecture), puis le cortège se déroulera jusqu'à la place du cirque pour une occupation à partir de 15h. 

Lien : http://24marsnantes.noblogs.org/