Pour une fois, une spécificité française pourrait faire le jeu des énergies renouvelables. Plus d'un an après sa création, le  cercle d'investissement associatif Photeus souhaite prendre part active à l'évolution des technologies de production alternative d'énergie. Depuis le 1er janvier, Photeus s'est transformé en cabinet de défiscalisation spécialisé et propose une première solution d'investissement destinée aux imposables à l'ISF, le fameux impôt sur la fortune que dénoncent de nombreux partisans de la majorité actuelle.

"Notre credo est de faire rimer écologie avec économie, développement durable avec investissement rentable." Le projet Photéus Solaire 1  permettra aux contribuables (aisés), dans le cadre de la nouvelle loi TEPA, de
réduire l'ISF tout en investissant dans un projet qui conjugue écologie et sécurité. L'investissement est accessible à tous (1000 euros minimum), par le biais d'une souscription ouverte jusque juin 2008, et commencera à porter ses fruits au bout de quinze ans. Cette souscription permettra le financement de parcs photovoltaïques, dont la production sera rachetée par EDF à tarifs subventionnés. Photéus s'engage notamment à diffuser aux souscripteur le suivi régulier de la production des parcs.

Lien : Photeus