Energy Observer : l’autonomie énergétique, mais pas à n’importe quel prix

C'est une première mondiale : à l'initiative du navigateur VICTORIEN ERUSSARD et de la Fondation Nicolas Hulot, financé par un ensemble d'entreprises et institutions dont AccorHotel, engagé dans la réduction d'eau et d'énergie,  et Thelem Assurances, entres autres, le navire expérimental Energy Observer embarque prochainement pour un long périple qui n'est pas sans évoquer les précédentes expéditions environnementales ; la goëlette TARA, l'avion solaire SOLAR IMPULSE...

La particularité de ce navire : il  sera alimenté par une combinaison de carburants propres, principalement l' hydrogène fabriqué dans les coques du bateau à partir de l'eau de mer grâce à l'électricité de panneaux photovoltaïques. D'autres sources d'énergie viennent compléter le mix énergétique : propulsion à la voile (aile de Kite qui permet de soulager les moteurs électriques qui deviennent alors, selon les conditions, générateurs d'électricité), énergie éolienne... Sa conception et sa fabrication ont réuni plus de 50 professionnels : Navigateurs architectes navals, ingénieurs, designers, start-ups, et artisans se sont entendus pour produire cette usine à hydrogène et prouver que le modèle est viable.

Il partira pour un tour du monde de 6 ans (rendez vous en 2022) Le 14 avril prochain à 12h30, après une semaine d’exposition au grand public à St Malo.

l'objectif : prouver par divers moyens que la production d'énergies propres est possible, et alimenter l'information positive pendant 6 ans, sur le thème de la transition énergétique

 

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *