Innovation / Recyclage / Transports

Un vélo en carton recyclé

Un article rédigé par /

Un passionné de cyclisme israélien a conçu et réalisé un vélo ultra léger, durable, résistant à l’humidité et étonnamment solide en carton recyclé.  En passe de commercialisation, son concepteur annonce un coût de production de €7 à €10 et anticipe un prix de vente au détail compris entre €45 et €70, selon les options.

Le vélo en carton recyclé d’Izhar Gafni

C’est après avoir vu un documentaire sur la fabrication d’un canoë en carton qu’Izhar Gafni se lance dans le design d’un vélo en carton. Autodidacte de génie basé en Israël, Izhar Gafni possède une longue expérience dans le domaine du design et de l’automation.  Alors que plusieurs amis ingénieurs lui font savoir qu’une telle réalisation est impossible, l’inventeur se rend compte que le savoir-faire industriel dans le domaine du carton ondulé reste limité à l’emballage.  Même si de nombreux créatifs et designers ont déjà expérimenté avec le carton pour réaliser des pièces uniques (objets, meubles etc.), il existe peu de projets plus ambitieux et évolutifs susceptibles d’être fabriqués en grandes quantités. 

Empruntant aux techniques de pliage de l’origami japonais et puisant dans son expérience professionnelle antérieure, Izhar Gafni a mis pratiquement trois ans à tester sur six prototypes plusieurs types de cartons aux cannelures de différentes tailles, des colles, des enduits et des résines.  Si l’on envisage le carton comme un matériau relativement malléable et souple, certaines techniques de pliage permettent cependant d’en tripler la solidité.  Alors que, selon le concepteur lui-même, le premier prototype ressemblait à un « emballage sur roues », les ajustements successifs au design du cadre, à la forme de la selle, à la structure des roues et du dérailleur ont permis de développer un prototype stylé qui ne rappelle en rien l’aspect originel du carton.  Une courte vidéo (en anglais) détaille les différentes étapes de la conception du vélo, du découpage du carton au test d’essai en ville de la bicyclette. 

Le produit fini pèse seulement 9 kg et peut en théorie supporter un poids maximal de 220kg, ce qui en fait un vélo plus solide qu’une machine équivalente en fibre de carbone.  Conçu pour le cyclisme urbain, le vélo en carton recyclé d’Izhar Gafni allie donc revalorisation des déchets, écomobilité et promotion de l’exercice physique, et ce à un prix défiant toute concurrence.  Une innovation notable qui on l’espère viendra bientôt s’ajouter à l’offre déjà disponible des bicyclettes, vélos électriques ou des vélos en libre-service. 

Source: Fast Company