Eliodomestico : un distillateur solaire domestique

Finaliste du prix Emile Hermès 2011 et lauréat du Core77 Design Awards 2012 (New York) dans la catégorie « impact social », l’Eliodomestico est un distillateur solaire domestique conçu par Gabriele Diamanti et destiné aux pays en voie de développement.  D’usage très simple, l’appareil qui se compose de deux réservoirs en céramique est capable de produire cinq litres d’eau potable par jour.

CC Gabriele Diamanti

Basé à Milan en Italie, Gabriele Diamanti est architecte et designer industriel freelance.  Concerné par le problème croissant de la pénurie d’eau potable dans certaines régions du globe, le designer se lance dès 2005 dans la conception d’un distillateur solaire grâce au soutien financier de la Fondation d'Entreprise Hermès. Le concept du distillateur solaire pour dessaler l’eau de mer ou assainir l’eau saumâtre n’est pas nouveau, mais dans la plupart des cas, les installations sont relativement centralisées, nécessitent du personnel et du savoir-faire pour le fonctionnement et l’entretien du matériel (fours, boites ou pyramides solaires selon les techniques utilisées).  L’idée initiale était donc de fabriquer un appareil plus petit pouvant être manipulé par une seule personne et pouvant subvenir aux besoins d’une famille en eau potable. 

CC Gabriele Diamanti

L’Eliodomestico fonctionne selon le même principe qu’une cafetière italienne inversée.  Il suffit de verser le matin l’eau collectée localement dans le réservoir supérieur.  C’est la chaleur naturelle du soleil qui augmente graduellement la température et la pression de l’eau.  Sous l’effet de cette pression naturelle, la vapeur qui se forme est forcée vers le bas par l’intermédiaire du tube central.  La vapeur se condense contre le couvercle du réceptacle à la base du distillateur qui se remplit au goutte à goutte d’une eau propre et potable.  Il faut en moyenne huit heures d’ensoleillement pour produire cinq litres d’eau potable.  Le processus de distillation ne nécessite ni électricité, filtre, pièces détachées ou maintenance particulière.

CC Gabriele Diamanti

L’autre caractéristique notable du projet Eliodomestico est sa diffusion selon un modèle open-source.  Si le principe de fonctionnement du distillateur solaire va rester standard, Gabriele Diamanti souhaite laisser aux artisans locaux le choix des matériaux disponibles sur place ou utilisés traditionnellement pour des objets similaires (terre cuite, métaux recyclés, fer blanc étamé etc).  Libre donc aux utilisateurs de modifier et d’améliorer le design en fonction des ressources et des besoins spécifiques locaux.  Une solution simple pour réduire considérablement les coûts de production et quasiment éliminer les coûts de transport.

Gabriele Diamanti espère également que l’introduction de l’Eliodomestico va encourager le développement de l’autonomisation communautaire, favoriser la création de petites unités de production en s’appuyant sur la synergie déjà en place des ONG/organismes de microcrédit/artisanat local et de ce fait insuffler une nouvelle dynamique dans l’économie locale.

http://www.gabrielediamanti.com/

Source: Fast Company

8 thoughts on “Eliodomestico : un distillateur solaire domestique”

  1. Félicitations pour cette trouvaille géniale, simple en fonctionnement. A combien se monte le prix de votre déssaleur?

  2. Le designer avance un coût de production de $50, mais il faut rappeler que l'Eliodomestico est plus un concept "open-source" qu'un produit standardisé destiné à être vendu à un prix fixe. Ce sont les coûts et la disponibilité des matériaux sur place qui détermineront le prix final.

  3. sylvie saint malo

    bonjour,
    pouvez-vous chiffrer en Mai 2013, l'utilisation de votre système de distillation de l'eau saumâtre en eau potable ?
    savez-vous dans quel pays les personnes sans servent... etc...
    Peut-on trouver en france votre produit ?
    MERCI et surtout BRAVO

  4. Notre association tunisienne pour le travail et l'aide à la création "ATTAC" est intéressé pour fabriquer ce distillateur et le donner aux tunisiens défavorisés et habitant loin des zones urbaines où il y a de l'eau potable.
    Est-il possible de le faire ? Merci
    B.P. 77 / 2090 Le Mortnag - Tunis - Tunisie

  5. Bonjour,

    Est-il possible d'avoir les caractéristiques de ce distillateur ? Je mène une vie itinérante et suis directement intéressé par cette possibilité de fabriquer soi-même de l'eau distillée quelque soit le lieu où je me trouve.
    Merci

  6. @ xanklo :
    C'est juste une réponse en passant pas une critique :
    peut importe les caractéristique, ce qui compte c'est le système de fonctionnement, vous pouvez lui donner les dimensions et formes qui vous convienne si vous respectez le principe vous aurez de l'eau.
    --
    Une chose qui m'interroge : comme de l'eau saumâtre peut-elle devenir potable par évaporation, des produits dangereux ne peuvent-ils pas s’évaporer et polluer l'eau récoltée ?

  7. L eau s'evapore et certains polluants s'évaporent aussi, comme les hydrocarbures, le chlore, l'amoniaque...
    (L'eau de pluie n est pas pure non plus). Selon le type de pollution aquatique, l'eau obtenue par évaporation ne sera donc pas forcément totalement pure. Mais sera mieux que l'eau saline ou l'eau polluée des mares ou des cours d'eau partagées avec les bétails domestiques ou sauvages.
    Nous ne nous rendons plus compte du miracle permanent qu'est l eau courante sans restriction au robinet.
    J'admire ce qu'a fait là Gabriele Diamants. Bravo.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *