affiche-we-feed-the-world.jpgUne fois de plus, on est prévenus : on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas. Jean Ziegler, rapporteur auprès de l’O.N.U. sur le Droit à l’alimentation commente ainsi le film "we feed the world - le marché de la faim" qui va sortir sur les écrans français le 25 avril prochain : " Étant donné l’état actuel de l’agriculture dans le monde, on sait qu’elle pourrait nourrir 12 milliards d’individus sans difficultés. Pour le dire autrement : tout enfant qui meurt actuellement de faim est, en réalité, assassiné. " Ne cachant pas son soutien à José Bové, Jean Ziegler était aujourd'hui l'invité de Daniel Mermet dans son émission là bas si j'y suis. Y expliquant les mortels rouages de la mondialisation économique, il dresse un constat accablant d'une situation où la moitié de l'humanité crève de faim, notamment à cause du poids des dettes héritées des périodes coloniales. Et pour les riches repus que nous sommes, rien n'est perdu, il est toujours temps d'agir, notamment en choisissant son alimentation : denrées locales, fruits de saison, la recette est connue, à vous de jouer !