José Bové emménage dans son nouveau loft

ou plutot, dans sa nouvelle grange ? Un article du journal le Monde révèle la nouvelle planque de José Bové, où il pourra se reposer entre ses séjours en prison. L'architecture de ce magnifique pavillon n'a pas été travaillée au hasard : matériaux sains, étude géologique... Au moins le militant de la cause paysanne et altermondialiste est-il cohérent avec ses idées. Comme souvent lorsqu'un architecte tente de concevoir quelque nouveauté, il a fallu s'y reprendre à plusieurs fois pour obtenir le permis de construire : "Votre projet ne s'inscrit pas dans l'architecture vernaculaire du Larzac.", sanctionnait l'architecte de la Direction Départementale de l'Equipement, qui instruit les dossiers en amont des mairies. Le résultat est magnifique, et embellira sans aucun doute l'austérité ancestrale des bourgs en pierre : ici c'est l'architecture bois qui a été retenue, coiffée d'une toiture végétale dont les effets bénéfiques ne sont plus à démontrer, en matière d'isolation et de climatisation

maison-jose-bove.jpg

On retiendra surtout de cet article les commentaires très variés sur cette nouvelle facette de la vie de José Bové, qui investit surement une vingtaine d'années d'économies dans ce projet : certains aimeraient en effet que son anti libéralisme le pousse à loger dans une hutte. On félicite en tous les cas José Bové d'avoir provoqué l'un des premiers articles consacrés à la bio construction dans le journal Le Monde, qui n'est jamais très en avance en la matière, comme en témoigne la référence au "new age" du titre retenu pour cet article, quelque peu déplacée.

Lien : Reportage, La maison new age de José Bové, de Raphaëlle Bacqué, 04/09/06
Photo : ULRICH LEBEUF/ODESSA POUR "LE MONDE"

7 thoughts on “José Bové emménage dans son nouveau loft”

  1. Je comprends ce que José essaie de dire, même si je n'approuve pas forcement sa façon de faire...Mais pour une fois il donne vraiment la bonne exemple en construisant cette maison, qui, j'espère sera une exemple pour le gouvernement, pour que eux aussi à leur tour en feront construire en quantité pour les gens, ayant moins de moyens....bon, disons, que je serais toujours optimiste....

  2. pour construire une maison en bois comme BOVE , combien faut-il coupe d'arbres ? MERCI

  3. GANDOUIN, construire en bois, même en coupant des arbres (la forêt française est très bien gérée), est bien moins polluant que de couler du béton ou poser des parpaings : chaque arbre utilisé en construction stocke du CO2 et ne le libèrera qu'en pourrissant, c'est à dire pour un bâtiment... dans quelques siècles. Alors que la construction "classique", parpaings et/ou béton, dégage du CO2 à toutes les étapes, par ailleurs polluantes, de la chaine de fabrication : extraction du calcaire, usine à béton, sables, etc...

  4. Belle maison écolo.
    La maison est jolie, 110 m² à 1000 euros le m² cela fait une maison d'architecte à 110 000 euros.
    Il devrait rajouter le mode d'emploi, je suis certain que bien des gens aimeraient pouvoir faire la même.
    Laurent

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *