Tourisme : 100 installations solaires en Corse

Le tourisme n'est peut être pas une industrie d'avenir, mais pour l'instant les propriétaires de camping, hotels et camps de vacances ont bien saisi l'enjeu des énergies renouvelables : un investissement raisonnable en technologies adaptées permet d'alléger considérablement les charges d'exploitation. L'ADEME, l'Agence gouvernementale De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie salue le dynamisme de l'industrie Corse en inaugurant la 100ème installation solaire réalisée en Corse sur un établissement de tourisme.

  Actuellement, 17 % des établissements de tourisme, hôtels et  campings en Corse produisent leur eau chaude par énergie solaire. La même tendance s'observe chez certains les particuliers, propriétaires de chambres d'hôtes ou de gîtes ruraux. Ce taux de pénétration qui est bien plus élevé que ce qui est observé partout ailleurs en France, est le résultat de la politique à long terme menée par la Collectivité Territoriale de Corse et l'ADEME dans le cadre du Fonds Corse pour la Maîtrise de l'Energie. Très présent dans la promotion et l'aide à l'installation de du solaire thermique en Corse,

l'ADEME a initié une campagne de communication, le Plan Soleil, dès 1999. Appuyé sur le partenariat CTC-ADEME-EDF, ce programme a permis de développer fortement la demande en énergie solaire, en particulier dans le collectif.

Sur les 350 sites équipés, on recense : 100 hôtels et camping, 30 grandes résidences de tourisme, camps de vacances, 120 gîtes ruraux et petits locatifs, 36 installations artisanales, 4 ports de plaisances (Saint Florent, Calvi, Santa Maria Poggiu, Bonifacio) et 30 installations réalisées par des collectivités30 installations en milieu agricole (fromagerie, miellerie...)

Source  : communiqué de presse ADEME - 17 juin 2005

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *