Le BRF, Bois Raméal Fragmenté, est une très ancienne technique de vitalisation des sols remise au goût du jour il y a une trentaine d’années au Canada. Il s’agit (à l’automne) de broyer des rameaux verts d’essences feuillus, puis de les épandre aussitôt sur le sol. Le BRF permet l’installation du mycélium (champignons), véritable réseau d’échange de nutriments dont la microfaune à besoin. Les bactéries et vers de terres font le reste. Au printemps, la terre est aérée et nourrie, elle est prête à recevoir les petits plants et semis.

Avantages :
-
Augmentation puis stabilisation de l’humus
-
Rétention d’eau (arrosage divisé au moins par deux)
-
Peu de désherbage
-
Gain nutritionnel des récoltes : magnésium, oligoéléments, vitamines…
-
Quasi gratuité

Le BRF permet de reproduire les mêmes conditions de vie des sols des forêts adaptées à l’agriculture.
Il évite le labour (cher et destructeur) et ne doit être renouvelé que tous les 3 à 5 ans.
Pour une terre particulièrement compacte, on peut préalablement utiliser une grelinette (fourche à bêcher) pour l’aérer sans la retourner.
Bon à savoir : les élagueurs ont non seulement du bon matériel mais aussi des quantités importantes de branchages dont ils peuvent souhaiter se débarrasser.
Ha, ne jetez pas vos bêches, elles peuvent quand même servir…parfois.

Un beau site : http://www.lesjardinsdebrf.com/

Film (47 minutes) "Le festin du sol - rencontre avec Jacky Dupety"
http://www.terre.tv/#/fr/protection-de-lenvironnement/documentaire/880_le-festin-du-sol