Cette image de synthèse sera réalité dès la rentrée de septembre 2009 : la région Poitou Charentes a en effet démarré le projet de ce lycée technique hotelier et agricole, en choisissant d'aller au delà des exigences de HQE (Haute Qualité Environnementale). Bois, chanvre et brique sont parmi les matériaux retenus pour la structure du batiment qui accueillera aussi 1000m2 de panneaux solaires photovoltaïques. Une usine de cogénération aux huiles végétales permettra ainsi à cet ensemble d'environ 20000 m2 de devenir l'un des premiers ensembles scolaires d'Europe à pouvoir fièrement se nommer "Zero Energie Fossile". Une première approche vers la démocratisation des batiments à énergie positive, dont le principe consiste à produire plus d'énergie qu'ils n'en dépensent.

Le projet Lycee Kyoto de Poitiers est détaillé jour après jour dans un blog dédié, témoin du dynamisme d'une région dont la présidente devrait parfois vanter plus sérieusement les acquis en matière d'environnement.