La communauté urbaine de Lille, présidée par Pierre Mauroy, doit cette année choisir un quartier à des fins de réhabilitation selon les critères de développement durable. Une première en France pour un ensemble de plus de 10.000 habitants.
Ce morceau de ville intégrera tous les principes de développement durable, qu’il s’agisse d’urbanisme, de déplacements ou d’économie d’énergie, dans un cadre de vie agréable. Reste sans doute à sensibiliser, convaincre et mobiliser la population, source de réussite pour cet ambitieux projet.
L’éco quartier est également un concept intéressant d’un point de vue marketing, et permet d’associer l’image du développement durable à la marque territoriale (Ville) porteuse du projet. Une communication publique adaptée permet d'en tirer des retombées immédiates et durables.

Sources : mc durable - Le Monde