Maroc : des milliers de noyers pour reverdir l’Atlas

Lutter contre la désertification, appliquer les résolutions de la COP22 de Marrakech, préserver l'écosystème régional : tel est l'objectif de l'association AKHIAM, engagée dès 1989 par un petit groupe fondateur de l'université de Meknès dans des projets de chantiers solidaires. En se structurant sur une démarche  de développement économique et social, l'association a tissé de solides partenariats avec les ONG et institutions du Maroc et plus particulièrement de la vallée d’Imilchil, longue de 49 km autour de la rivière blanche (Assif -Melloul), abritant 34000 âmes au coeur des montagnes de l'Atlas (altitude moyenne 2300m). En partenariat avec la Fondation du Grand Atlas, qui entre autres assure la promotion de l'agriculture biologique dans les communautés rurales du Maroc, l'association AKHIAM a engagé la distribution de  4000 plants de noyers au profit des agriculteurs de cinq collectivités locales. Toujours dans les montagnes, l'association a par ailleurs consacré 4hectares pour planter 3000 arbres, toujours dans le même esprit, préserver la nature en préservant des  bénéfices futurs pour  les populations locales.

Source

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *