Des paysans coopérateurs du Massif central développent leur propre enseigne de distribution alimentaire en Île de France

Le groupe coopératif UNICOR a annoncé que le 3e magasin de son enseigne en circuit court coopératif ouvrira ses portes le 16 novembre, à Saint Gratien (Val d’Oise). Après le succès d’un premier magasin francilien, la coopérative des contreforts du Massif central entend répondre aux mouvements de fond qui traversent l’opinion publique en matière de consommation alimentaire.

« Les Français expriment des exigences fortes quant à leur alimentation et au modèle agricole
qui en est le corollaire. Ces demandes sociétales concernent tant le bien-être animal, que le respect de l’environnement, la qualité des produits ou encore la juste rémunération des agriculteurs.

Au travers des Halles de l’Aveyron, nous ambitionnons de répondre à ces demandes légitimes en nous appuyant sur les forces de la coopérative pour proposer dans les agglomérations nos productions de qualité en circuit court collectif. Par cette démarche, nous ramenons de la valeur dans les fermes, du dynamisme sur notre territoire rural, de la qualité dans les villes et, plus largement, nous contribuons à renouer le dialogue entre le monde  urbain et les campagnes. » a souligné Jean-Claude Virenque, Président de la coopérative UNICOR et lui-même éleveur de brebis laitières.

Coopérative des contreforts du Massif central, rayonnant principalement en Aveyron, dans le Cantal, en Lozère, dans le Tarn et le Tarn-et-Garonne, UNICOR a développé, via Les Halles de l’Aveyron, un modèle de distribution alternatif assurant la mise en marché sans intermédiaires des productions de qualité de ses adhérents. Installés sur un territoire parmi les moins densément peuplés de France, ces agriculteurs peuvent ainsi toucher les consommateurs là où ils se trouvent sans s’enfermer dans les limites territoriales, logistiques et commerciales du magasin de ferme individuel. «

C’est la force du modèle coopératif » explique Jean-Claude Virenque « Sur l’Aubrac, le massif du Lévézou ou dans les Causses, un locavorisme au sens strict condamnerait 90 % de nos fermes tant les densités de population y sont faibles.En mutualisant nos moyens, nous sommes capables de nous projeter à l’échelle nationale et de vendre nos produits là où nos concitoyens vivent. »

Situé à Saint Gratien, ce 3e magasin Les Halles de l’Aveyron proposera 3000 références sur plus de 800 m2 de surface de vente. Son ouverture va générer la création directe de 25 emplois.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *