Happy Capital / Financement participatif en actions : l’exemple de HACE, la technologie qui permet de capter l’énergie des vagues

HACE, la technologie qui permet de capter l'énergie des vagues, lève des fonds sur la plateforme de crowdfunding Happy Capital.

 La Startup bordelaise a déjà collecté plus de 250 000 euros sur la plateforme de financement participatif Happy Capital. Cette véritable innovation technologique pourrait bouleverser le marché de l'électricité dans le monde.

 Tout a commencé en 2011 après le drame de Fukushima. Jean Luc Stanek, dirigeant et inventeur de HACE décide de passer du rêve à la réalité en créant un premier prototype imaginé pendant 10 ans et que l'on peut aujourd'hui découvrir à l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers (ENSAM) de Bordeaux.

Ce projet a été conçu pour récupérer l'énergie de toutes les vagues, même les plus petites et les plus chaotiques (20cm) permettant de répondre au principal frein des énergies renouvelables : l'intermittence. Il s'agit d'une énergie propre, dé-carbonée à faible coût, accessible à tous, qui permettrait aux pays émergents de développer une énergie propre et aux pays développés de trouver une solution à leur forte consommation en énergie non-renouvelable.

Quel est le principe ?

Le système est basé sur des colonnes d'eaux oscillantes qui pompent l'air en double effet générant un flux d'air fermé avec une différence de pression suffisante pour actionner une turbine génératrice d'électricité. Les pièces sensibles ne sont pas en interaction directe avec l'eau de mer ce qui augmente la fiabilité. La modularité de la technologie HACE permet de s'adapter sur une large zone d'implantation et de répondre aux besoins de tous.

« La situation du nucléaire en France est devenue très préoccupante » tels sont les termes employés par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) sur les centrales françaises vieillissantes. Une situation inquiétante pour un hiver qui pourrait se révéler difficile sur le plan énergétique. C'est là toute l'ingéniosité du projet HACE qui permet de générer de l'électricité en continu et présente l'une des meilleures alternatives ou complémentarités à l'énergie nucléaire. Ce projet a déjà suscité l'intérêt et l'engouement de spécialistes du secteur qui témoignent du potentiel immense de cette technologie.

Hervé Suty, ancien Directeur de la recherche et de l'innovation de Veolia et créateur de la SAS Cap Burdi (La route de l'Innovation) indique que : « Le contexte énergétique mondial est en pleine évolution et les pressions sur les émissions de carbone ouvrent le champ aux énergies renouvelables, simple, robuste, sans nuisance et conçue pour une mise en œuvre aisée à proximité de la côte elle présente les meilleurs atouts en termes d'investissement et de coût opératoire pour se développer rapidement : c'est la technologie originale des années 2020 dans ce domaine ». 

Jean-Luc BAROU, Délégué Régional ARTS Bordeaux (Association de Recherche pour la Technologie et les Sciences) précise que : « la technologie développée par HACE permet de concentrer et capter le maximum d'énergie quelque soit la houle rendant le dispositif quasi-permanent, ce représente une véritable rupture technologique ». 

« Cette solution de capture de l'énergie des vagues permet à toute personne de bénéficier d'une énergie décarbonée à faible coût. Il est donc possible que certains pays se développement de façon propre et écologique. Quel beau défi pour notre planète ! » complète Jean-Luc Stanek, dirigeant de HACE.  Les partenaires et futurs actionnaires disposent de toutes les cartes en main pour faire aboutir ce projet industriel.

  Le dirigeant s'est entouré de partenaires stratégiques tels que l'école d'ingénieurs Arts et Métiers de Bordeaux, Sogeti High Tech, leader de la simulation numérique des turbines ou encore Ingeliance, spécialisé dans les simulations numériques des écoulements complexes et des comportements des structures en mer. Conforté par un brevet PCT international après 4 ans d'études, HACE a obtenu le prix de l'innovation Transtech I'nov pro en 2015. 

La société est en levée de fonds jusqu'au 31 décembre via Happy Capital afin d'accélérer la phase de pré-industrialisation de sa technologie houlomotrice.

Lien : http://www.hacewave.com/

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *