Le plus haut HLM en bois et paille jamais construit en France

image-le-moniteur-toit-vosgienDébut janvier, le plus haut HLM construit à base de bois et paille était mis à l’honneur dans les Vosges. Un véritable exploit lorsque l’on sait que ce type de matériaux était initialement prévu pour des immeubles bas, à trois ou quatre étages au maximum. Au total, ce sont 26 logements sociaux à ultra basse consommation qui ont vu le jour.

Les travaux, débutés fin 2012, n’auront duré que quelques mois. C’est le 13 janvier dernier que le Toit Vosgien, le bailleur social de la résidence Jules Ferry a inauguré le bâtiment. La façade est une mosaïque constituée de 700 caissons en bois préfabriqués dans lesquels sont fermés hermétiquement de la paille. Son conditionnement ne laisse donc pas échapper d’air ce qui n’accélère pas le feu en cas d’incendie, insiste Jean Marc Gremmel, le directeur du Toit vosgien. Les caissons sont ensuite collés contre la parois du mur pour servir d’isolant naturel. Un concept novateur qui a reçu le label éco-construction pour sa fondation économique et écologique. 

Les parois d’isolation du bâtiment, épaisses de 40 cm, coûtent moins chères que les fibres de cellulose et à peine plus cher que le polystyrène. Un gain d’argent pour le constructeur mais aussi pour les locataires. Le coût de revient de ces logements est si faible que la bailleur offre des loyers à moins de cinq euros le mètre carré. De plus, grâce aux prouesses énergétiques de la résidence, les charges exigées aux locataires sont très faibles. En effet, de nombreuses installations ont été réalisées dans les logements pour favoriser l’autonomie énergétique de la résidence : Panneaux solaires sur le toit, pompe à chaleur, récupérateur de chaleur sur les eaux usées. Ainsi, ce sont près de 30% de besoins en chauffage économisés et 50% des besoins en eau chaude (Source : Le figaro). Au total, les charges des locataires sont estimées à 130€/an soit 10 fois moins que dans un logement ordinaire.

Mais le concept de maisons en paille n’est pas nouveau en France. 500 nouvelles constructions de ce type naissent chaque année dans l’hexagone. On en recense aujourd’hui 3000. Le logement en paille serait-il en passe de devenir l’habitat du futur ?

Retrouvez une vidéo de présentation de la résidence Jules Ferry: http://www.youtube.com/watch?v=7tgkW2KjKeI

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *