à la rencontre d’ELSILINA, acteur du commerce équitable

C'est une véritable rencontre avec les Gauchos, peuple indigène  du nord de la Patagonie, que vous invite Elsilina, qui à 25 ans a déjà un parcours très riche en rencontres et experiences, qu'elle vous fera partager dans le cadre de sa nouvelle activité d'écotourisme SOLIECOL, qui consiste à parcourir la patagonie à cheval avec de nombreuses et riches rencontres avec les locaux. Elisilina nous envoie un magnifique album photo du pays dont elle est tombée amoureuse.

Très loin des sentiers touristiques habituels, Elsilina vous propose un voyage authentique aux côtés de ceux qui peuplent et protègent ce coin de paradis. Un voyage de sept jours  sur un cheval criollo (race locale) pour voir la vie d’un autre œil. Chaque matin vous vous éveillerez devant un nouveau point de vue, accompagnés de gauchos qui vous expliqueront les moindres détails de leur quotidien. 

SOLIECOL priorise l’échange de cultures - les gauchos sont aussi très curieux de vous connaitre ! Pour ce faire, vous participerez à des ateliers d’apprentissage, dont vous choisirez vous-même le sujet : cuir, fromage, miel, plante, laine, etc. Vous apprendrez donc à tresser un lasso, ou à traire une chèvre, ou à visiter les ruches, ou à élaborer des crèmes, ou à coiffer un mouton, etc. Deux ateliers sont inclus dans chaque parcours.

L’objectif du SOLIECOL est de créer des emplois, tous les participants bénéficient de votre voyage, il leur permet de diversifier leurs revenus. Les gauchos se dédient à l’élevage, principalement caprins, ils vivent sur les flancs de la Cordillère des Andes, sans électricité ni magasins. Pour respecter leur culture et leur environnement, ils ont choisi de ne pas céder à la tentation des villages. Une fois arrivés, vous comprendrez le courage qu’implique cette décision, le respect qu’elle oblige et la nécessité de la soutenir.

ELSILINA : acteur du tourisme équitable

J’ai quitté la France il y a trois ans, désireuse de mettre à l’épreuve mes théories humanistes. J’ai échoué sur les cimes andines, prête à réussir le plus grand défi de ma courte existence : aider les Autres. Sans doute parce que j’étais seule et avais l’air un peu perdue, une famille de paysans m’a recueillie et j’ai vécu ma première année patagonienne auprès d’eux, le temps qu’ils m’enseignent à survivre dans un campo (plumer une poule, tuer un chevreau, semer le blé, cueillir la salade, etc). Ensuite, le petit oiseau blond a quitté le nid, je me suis installée dans une cabane sur la rive d’un fleuve, loin de quelconque société, et ma fortune m’est apparue aussi limpide que l’eau de source qui jaillit d’entre les pierres et où je bois avidement chaque jour.

Je passe les détails sur les merveilleuses rencontres qui ont ponctué mon parcours, sur les expériences quotidiennes qui ont permis aux gauchos de me connaitre et m’accepter, sur les générosités réciproques qui nous ont accordé confiance les uns envers les autres. Ainsi est né le SOLIECOL, de la volonté de parvenir ensemble à un objectif commun : le bonheur ! Pour cela chacun emprunte son propre chemin, mais, lorsque nous nous retrouvons dans la montagne avec des touristes, nous réalisons à quel point nous sommes capables de générer de la joie. Pour nous-mêmes et pour les Autres, SOLIECOL produit des fruits délicieux, des instants magiques ! Venez en profiter !

Je m’appelle Elsilina et j’ai 25 ans, j’ai reçu l’accord et le soutien des gauchos pour porter leurs voix au-
delà de nos frontières et je travaille chaque jour pour les abolir. Je vous invite à partager cette expérience vitale de la fusion entre Nature et Culture. Finalement, j’ai été la première touriste du SOLIECOL, et je peux témoigner de ceci : ce voyage a changé ma vie !

LIEN : http://www.soliecol.com/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *