Smart Highway : des autoroutes intelligentes et interactives

Deux entreprises néerlandaises, Studio Roosegaarde et Heijmans Infrastructure se sont associées pour élaborer « Smart Highway », un projet d’autoroutes intelligentes et interactives.   Ce concept global introduit un marquage au sol luminescent, des peintures interactives qui réagissent à la température ambiante, une meilleure gestion de l’éclairage public et des voies prioritaires pour les véhicules électriques.  Outre une amélioration de la sécurité routière, un tel projet devrait permettre d’effectuer des économies considérables en termes d’infrastructure routière (éclairage public et signalisation).

© Studio Roosegaarde/Heijmans Infrastructure

Depuis les débuts de l’automobile, l’innovation, l’amélioration du design et les progrès technologiques se sont pratiquement toujours concentrés sur les équipements et l’habitacle de la voiture.  Aujourd’hui les progrès se concentrent sur l’utilisation croissante des écrans – on pense par exemple aux navigateurs GPS, devenus presque omniprésents dans les voitures, ou encore à la voiture sans conducteur développé par Google équipée de capteurs, caméras vidéo, radars et récepteurs GPS.  Dans un futur proche, on peut facilement envisager l’intégration de technologies déjà utilisées dans le domaine des jeux vidéo comme celle de la réalité augmentée qui consiste à superposer des images de synthèse en deux ou trois dimensions sur le monde réel. 

Pour la première fois, le design du projet « Smart Highway » s’applique non plus à améliorer l’habitacle mais à modifier l’environnement immédiat de la voiture à savoir la route, et à l’adapter en fonction des conditions de circulation.

Le projet s’articule autour de quelques solutions « intelligentes » destinées à rendre la conduite plus facile.  Les concepteurs ont en effet développé une peinture fluorescente nocturne qui se recharge pendant la journée et qui remplacerait le marquage au sol et les bandes de signalisation traditionnelles.  La surface routière serait également équipée d’une signalisation interactive à l’aide de peintures qui réagissent différemment en fonction des conditions météorologiques.  On verra par exemple apparaitre des flocons de neige signalant une surface potentiellement glissante dès que la température descend au dessous de 0°C. « Smart Highway » introduit également une meilleure gestion de l’éclairage public en le rendant plus interactif en fonction du passage des véhicules.  Finalement, des voies prioritaires pour le rechargement automatique des voitures électriques sont également prévues.

© Studio Roosegaarde/Heijmans Infrastructure

Déjà récompensé lors du Dutch Design Awards 2012 fin Octobre dernier, le projet « Smart Highway » va être mis en œuvre grandeur nature sur une section d’autoroute néerlandaise dès la mi-2013.

Si on peut prévoir un impact immédiat dans le domaine de la sécurité routière, c’est aussi l’aspect durable d’un tel projet qui ne manquera pas d’intéresser nombre de municipalités, concessionnaires ou exploitants autoroutiers.  Une innovation qui semble venir à point nommé lorsqu’on commence à voir certaines municipalités couper l’éclairage public entre 1h et 5h du matin, soit pour diminuer leur facture énergétique, soit pour réduire les nuisances lumineuses en ville.  

Source : Wired.co.uk

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *