L'huile de palme est vivement critiquée depuis quelques années. Sa culture encourage la destruction des forêts primaires en Asie du sud-est, et notamment en Malaisie - ces mêmes forêts où vivent les orangs-outans. Quelques entreprises bio s'engagent dans des projets de replantation, néanmoins, l'huile de palme reste si omniprésente dans l'alimentation moderne qu'il est préférable de la boycotter autant que possible. On retrouve de l'huile de palme dans de nombreux aliments préparés (biscuits, pizzas, crèmes...) mais également dans des produits cosmétiques et d'entretien. Il faut aussi savoir qu'une part majeure d'huile de palme est destinée à la fabrication de tourteaux, pour nourrir les animaux d'élevage. Tandis que la production de biocarburants à base de palme devient une nouvelle manne pour la Malaisie. Décidément, l'huile de palme contenue dans les biscuits n'est que la surface de l'iceberg !

La meilleure manière de consommer une margarine sans huile de palme est encore de la faire soi-même. On peut par exemple faire fondre de l'huile de coco avec de l'huile d'olive, du lait de soja, un peu de lécithine de soja et de sel. Ou encore faire un beurre de tofu, lequel sera sans acides gras saturés.

Ingrédients

6 cuillers à soupe de tofu soyeux
2,5 cuillers à soupe d'huile de noix du Brésil
facultatif : 1 large pincée de curcuma
sel, selon goût

Recette

Mixer tous les ingrédients ensemble. Transférer dans une boite hermétique et conserver au réfrigérateur max. 5 jours.
Notes :

  • Vous pouvez jouer sur les huiles afin de varier les parfums. Par exemple, l'huile de noix de Brésil et de noix de macadamia offrent une saveur douce et généreuse, tandis que l'huile de chanvre procure un effet plus vert. Les huiles de noix, de chanvre, de colza, de soja et de lin permettent en outre d'optimiser les apports en omégas 3.
  • Ce beurre de tofu est réservé aux tartines et autres idées à froid.