Extrait de la conférence de Philippe Desbrosses " Quelle agriculture pour quelle planète ? "

Mr Desbrosses, Docteur en Sciences de l’Environnement et cocréateur du label AB nous dévoile notre principale activité émettrice de dioxyde de carbone : l'agriculture moderne.

Terre vivante et séquestration de carbone :
Les bactéries et mycélium présents dans la terre fixent d'immenses quantités de CO2, utile à la croissance des plantes.
L'agriculture actuelle tue la terre par le labour profond et les pétrotouticides.
Du coup, la symbiose humus-CO2 nourrissant gratuitement les plantes est éliminée et remplacée par les engrais.
Les engrais issus eux aussi du pétrole, bien entendu.

D'après Claude Bourguignon, si tous les agriculteurs pratiquaient le "semis direct" (labour peu profond) , 7 milliards de tonnes par an de gaz carbonique seraient fixés dans les sols. L'humanité en dégage 6,5 milliards.