« Que ton aliment soit ta seule médecine », Hippocrate

 
la_sante_affiche_print_maj_1

Mener une vie saine et surveiller ce que l’on met dans son assiette participe au maintien de notre santé. Le nouveau film de Lee Fulkerson, sorti en salles le 16 octobre dernier, qui s’intitule : « La santé dans l’assiette » examine le lien étroit qui existe entre alimentation et santé. A travers ce long métrage, les spectateurs comprendront comment il est possible qu’une alimentation exclusivement végétarienne permette de guérir ces maladies qui frappent l’Occident.

 

Aujourd’hui, 2 personnes sur 3 sont en surpoids et 15% de la population adulte est obèse. Ce phénomène croissant est à l’origine d’un grand nombre de maux. Maladies cardio-vasculaires, cancers ou encore crises cardiaques sont devenus les principaux facteurs de décès dans les pays occidentaux. Bien que notre espérance de vie augmente, il est important de souligner que nous vivons de plus en plus malades. Et c’est ainsi que l’hexagone dépense, chaque année, des milliards d’euros en recherche et développement, pour lutter contre ces dégénérescences.

 

Nous suivons au cours du film l’itinéraire des docteurs Colin Campbell (biochimiste nutritionnel) et Caldwell Esselstyn (chirurgien de renom) qui tentent de trouver une solution unique à tous ces problèmes. Ces deux spécialistes, sont parvenus à la même conclusion : Une alimentation à base végétale (absence totale de viande et de laitage) serait la solution pour soigner voire guérir certaines maladies, qui bouleversent les pays industrialisés.

Ils expérimentent ainsi, sur des volontaires, cette thérapie qu’ils ont mise au point. L’efficacité de ce traitement sur chacun de ces cobayes est remarquable.

Face à ces résultats probants, nous parvenons même à nous demander si ces soins ne seraient pas plus efficaces que les médicaments eux-mêmes.

 

Leur souhait ? Voir les médecins de demain remplacer leurs ordonnances par la prescription d’un régime alimentaire strictement végétal. Résultat : Une vraie économie pour le souffrant et une solution pour pallier au déficit de la sécurité sociale ! Seuls les directeurs des grandes industries agro-alimentaires et pharmaceutiques pourraient ne pas partager ce point de vue.

 

Pour visionner la bande annonce, c’est ici :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19523137&cfilm=184664.html