Aux USA, l’économie de l’éthanol se structure

Credit photo : David Bowser / NYT / In Hereford, a small town in the Texas Panhandle's cattle country, two companies are rushing to build plants to turn corn into fuel.Avec la crise permanente des prix de l'énergie, les industriels et investisseurs se sont convertis soudainement au développement durable. C'est une véritable ruée vers l'or qui se prépare aux Etats-Unis, où de nombreux projets d'usines de production d'éthanol pour carburant sont en cours. C'est la réunion de plusieurs facteurs qui a déclenché cette nouvelle mode : subventions généreuses des états américains, explosion de la demande en carburant de substitution, et la perspective de profits juteux.

Ainsi, d'ici un an, 39 nouvelles usines de production d'éthanol auront vu le jour : les USA seront alors les 2e plus gros producteur d'éthanol après le Brésil, leader mondial en la matière depuis les années 70 ! Mais déjà, alors que l'éthanol n'en est probablement qu'à ses débuts, se profilent d'insurmontables questions : l'éthanol américain est produit à base de maïs, actuellement source de nourriture pour le bétail destiné à l'alimentation humaine. Georges Monbiot, journaliste du Guardian (Londres), nous avait déjà prévenu dès 2004 : entre les voitures et les humains, qui choisirons nous de nourrir en priorité ?
Sources :

  • New York Times, Boom in Ethanol Reshapes Economy of Heartland, ALEXEI BARRIONUEVO, 25 juin 2006

1 thought on “Aux USA, l’économie de l’éthanol se structure”

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *