Fondée par Muhammad Yunus, fondateur en Inde du micro crédit, investissement qui lui a ouvert la voie à de nombreuses distinctions parmi lesquelles le Prix Nobel, la société  Grammeen Shakti s'est donnée l'objectif d'accompagner les populations rurales dans la  mise en place de panneaux solaires, à des tarifs abordables, selon une philosophie empruntée aux succès du micro crédit. Et le principe fonctionne très bien.

S'adressant à des poulations rurales  difficilement accessibles du fait de la configuration géographique du  delta du Bengladesh, l'un des pays les plus pauvres de la planète souffrant d'innondations chroniques, l'entreprise a mis en place un système de transfert de technologie vers les habitants.  Dans les  villages où il n'existe pas de réseau de distribution d'électricité, Grameen Shakti a mis en place un réseau de bureaux  et formé des ingénieurs et techniciens qui parfois se sont installés à leur compte pour entretenir, maintenir et distribuer la technologie solaire.

Le cap du million de panneaux installé sera franchi d'ici la fin de l'année, l'entreprise vise les 5 millions d'ici 2012. Les exemples de réussite sont innombrables, à l'instar Mr. Majid (photo ci dessus), vendeur ambulant : le panneau solaire de 25 W lui a permis d'installer un poste à musique (attire les clients) et surtout d'allumer la lumière après le coucher du soleil pour continuer à travailler. Inestimable ! 

Source : Sierra Club via Energy Bulletin