NEW DELHI, 5 fév 2009 (AFP). Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a prévenu jeudi à New Delhi que tout échec dans la lutte contre le réchauffement climatique provoquerait une catastrophe économique et sociale mondiale.

"Les déserts s'étendent. Les pénuries d'eau augmentent. Les forêts tropicales disparaissent. Nos réserves de pêche qui étaient si abondantes sont aussi menacées de disparition", a déclaré M. Ban, à l'ouverture d'une conférence sur le développement durable organisée dans la capitale indienne.

Et "si l'on échoue dans le combat contre le changement climatique, la pauvreté et les privations vont croître. Cela déstabilisera les économies, alimentera l'insécurité dans beaucoup de pays et sapera nos objectifs en matière de développement durable", a-t-il prévenu.

M. Ban a aussi exhorté les nations développées et celles en développement "à trouver un accord sur la réduction des émissions de CO2" au cours de la conférence internationale de Copenhague en décembre 2009.

La communauté internationale doit se réunir fin décembre dans la capitale danoise pour mettre au point un traité censé déterminer la part d'efforts de chacun --pays industrialisés et émergents-- afin de réduire leurs rejets de carbone après l'expiration en 2012 du Protocole de Kyoto.