PARIS, 27 fév 2009 (AFP). Le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo a lancé vendredi à Paris le "Grenelle de la mer", qui réunira, à l'instar de ce qui a été fait sur l'environnement, tous les acteurs du secteur et devra aboutir à des engagements "d'ici la fin de l'année".

"Dans le Grenelle de l'environnement, il y avait une partie mer, mais nous avons voulu aller plus loin, mettre en réseau tous les savoirs et toutes les propositions", a expliqué M. Borloo lors d'un point de presse à proximité du trois-mâts goélette La Boudeuse, amarré sur la Seine.

La lutte contre la pollution, la gestion de la pêche, la protection de la biodiversité ou encore le potentiel énergétique des océans feront partie des thèmes abordés.

"On regardera tout. Cela va du nettoyage des plages avec les mômes aux recherches scientifiques de très haut niveau", a résumé le ministre de l'Ecologie.

Interrogé sur le calendrier, il a expliqué que les groupes de travail seraient mis en place dans les quatre semaines à venir. "On table sur un processus de finalisation en juin/juillet et le bouclage des engagements définitifs avant la fin de l'année", a-t-il précisé.

Quatre groupes de travail, qui réuniront l'Etat, les collectivités locales, les acteurs de l'économie maritime et les représentants de la société civile, seront mis en place.

Les thèmes retenus sont : le développement harmonieux du littoral, le développement d'activités maritimes "compétitives et soutenables sur le plan environnemental", la valorisation des métiers de la mer, et l'instauration d'une nouvelle gouvernance aux niveaux national et international.