PARIS, 8 jan 2009 (AFP). Les Verts ont demandé jeudi à l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) le "retrait définitif" du slogan "L'énergie au sens propre" utilisé par le groupe nucléaire Areva.

L'ARPP, qui avait été saisie le 23 décembre par les Verts, a obtenu mercredi d'Areva qu'il suspende sa signature publicitaire "L'énergie au sens propre", jugée "contraire" aux règles fixées par l'autorité dans ses recommandations "Développement durable et arguments écologiques".

Selon une porte-parole d'Areva, le groupe a suspendu sa signature, "par souci d'apaisement mais sans y renoncer", l'ARPP ayant dans un premier temps autorisé la publicité.

"Ce résultat n'est clairement pas satisfaisant", estiment les Verts dans un communiqué. "Tout le monde semble aujourd'hui admettre que l'utilisation par Areva du slogan +L'énergie au sens propre+ n'est pas appropriée, avouant donc en creux que ce slogan est mensonger", poursuivent-ils.

Selon eux, l'ARPP doit prendre une "décision ferme condamnant très clairement le slogan d'Areva" et obtenir son "retrait définitif".

Pour les Verts, "une défaillance de l'ARPP confirmerait que l'on peut continuer à pratiquer l'+écoblanchiment+, c'est-à-dire utiliser de façon abusive les thèmes de l'écologie pour vendre des produits" qui ne sont pas écologiques, "ce qui est contraire au Grenelle de l'environnement et à la charte pour une publicité éco-responsable".