Les doutes que nous exprimions il y a un an sur la pertinence du principe hybride sont toujours d'actualité. Mais peu à peu on avance : Toyota vient d'annoncer officieusement que le prototype que nous découvrions alors, bardé de panneaux solaires, pourrait déboucher sur une production pour une vente au public. C'est toutefois une démarche symbolique, semble-t-il. Alors que la Prius Solaire de SEV (Solar Electric Vehicle) ambitionne de convertir l'énergie du soleil en énergie motrice, la marque japonaise, de son coté, pense démarrer avec une utilisation des panneaux solaires, fournis par la marque Kyocera,  pour alimenter les pompes de climatisation. Absurdité du confort moderne ou réalisme commercial ?