PARIS, 3 juin 2008 (AFP). Des véhicules à pile à combustible, fonctionnant à l'hydrogène, pourraient être commercialisés "à l'horizon 2015 ou 2020", mais il subsiste des "obstacles à franchir" avant une commercialisation, a estimé mardi le constructeur automobile japonais Nissan, allié de Renault.

Les "perspectives d'avenir" pour les voitures à pile à combustible passent par "l'amélioration des techniques", a déclaré Grégory Nève, directeur Communication de Nissan West Europe, lors d'une présentation à la presse d'un prototype de tout-terrain à pile à combustible.

Selon lui, on peut "se dire que peut-être à l'horizon 2015 ou 2020, ce genre de voiture pourrait être commercialisée".

Il a notamment indiqué qu'il "faut améliorer la durée de vie de la pile à combustible", qui "reste un frein". Il faut également "réduire surtout les coûts", la pile comportant une quantité importante de platine.

L'autre amélioration concerne le développement d'un réseau de distribution d'hydrogène, a ajouté M. Nève.

Dominique Bernal, directeur des Technologies avancées pour l'Europe d'Air Liquide, fournisseur d'hydrogène, a assuré que le groupe entendait "aligner (ses) développements technologiques sur les feuilles de route des constructeurs et finalement être prêt pour le démarrage de ces marchés à un horizon 2015".

Les essais menés par Nissan au Japon et aux Etats-Unis doivent permettre de juger en 2015 si une commercialisation d'un tel véhicule est possible, a expliqué de son côté Akihiro Iiyama, directeur général du laboratoire pile à combustible de Nissan. L'objectif est d'arriver ensuite, avec une production de masse, à un coût équivalent à celui d'une voiture hybride.

Nissan en est à la quatrième génération de prototype tout-terrain à pile à combustible depuis le lancement du programme en 2001. Les premiers travaux de Nissan sur les piles à combustible remontent à 1996, et le constructeur a mis au point en 2004 sa propre pile.

Le prototype actuel dispose d'une autonomie de 500 km avec un réservoir de 5 kg d'hydrogène comprimé à haute pression (700 bars). La voiture sera présentée les prochains mois dans cinq pays européens (France, Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne).