GENÈVE, 5 mars 2008 (AFP). Le patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn a indiqué mercredi que Nissan lancerait un véhicule électrique aux Etats-Unis en 2010 et confirmé que les deux marques proposeront ce type de voiture sur le marché mondial en 2012.

"Nissan travaille sur un véhicule électrique qui sera lancé aux Etats-Unis en 2010", a déclaré M. Ghosn devant des journalistes en marge du Salon automobile de Genève, évoquant la loi californienne qui impose aux constructeurs des réductions massives des émissions de gaz à effet de serre.

Renault et Nissan vont "travailler ensemble" sur la technologie électrique, mais avec "des applications différentes puisque la voiture ne sera pas la même", a-t-il dit.

"Nous allons attaquer des marchés différents selon les marques (...) On va se partager la tâche sur la base de la même technologie", a poursuivi M. Ghosn, expliquant que l'Europe sera "une priorité" pour Renault tandis que Nissan se déploiera au Japon et en Chine.

"Il y a aujourd'hui une demande assez forte sans offre" pour le véhicule électrique, a souligné Carlos Ghosn, pour expliquer qu'il "pousse plus l'électrique" par rapport aux autres technologies propres. Mais il entend rester présent dans les autres domaines dont la pile à combustible, l'hybride, les biocarburants.

L'objectif de développer "une offre massive" en véhicules électriques "fait partie des orientations stratégiques de l'Alliance" entre les deux groupes et "nous aurons une voiture disponible pour les marchés mondiaux à partir de 2012 aussi bien du côté de Nissan que du côté de Renault", a-t-il confirmé.