MONROVIA, 11 mars 2008 (AFP). De nouvelles populations d'hippopotames pygmées, animaux rares, ont été découvertes dans le Parc national Sapo, le plus grand du Liberia, a annoncé mardi à la presse l'Autorité pour le développement de la forêt (FDA).

La découverte a été favorisée par un groupe de la Société géologique de Londres, qui a permis l'installation de 40 caméras dans la forêt lors d'une mission du 1er au 15 février, a expliqué John Woods, directeur général de la FDA.

Grâce à cette vidéo surveillance effectuée jour et nuit, "un grand nombre d'espèces d'animaux a pu être observé. Une des plus importantes espèces était l'hippopotame pygmée. Il y en avait plus de vingt", a affirmé M. Woods.

Il n'a pas fourni d'estimation sur les populations de ces animaux avant et après cette nouvelle découverte dans ce pays d'Afrique de l'Ouest ravagé par une longue guerre civile (1989-2003).

"Il existe des hippopotames pygmées au Liberia depuis plusieurs années et c'est une des raisons pour lesquelles le Parc national Sapo a été créé en 1983", a soutenu John Woods.

"Leur présence s'est renforcée et nous en sommes fiers. Le Liberia est maintenant le seul endroit au monde où ces animaux existent", a-t-il affirmé, en appelant le gouvernement et les populations à les préserver, notamment en luttant contre le braconnage.

Le Parc national Sapo, situé dans le compté de Sinoe (sud-est), s'étend sur un peu plus de 1.800 km2 et comporte d'autres espèces rares d'animaux comme le chimpanzé d'Afrique occidentale (Pan troglodyte verus) et des éléphants de forêts.

Le Liberia fait partie, avec la Guinée, la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire et certaines zones du Delta du Niger, de la zone de distribution géographique des hippopotames pygmées (Choreopsis liberiensis). Ces mammifères rares sont devenus quasi-introuvables.

Outre par sa petite taille, l'hippopotame pygmée diffère de l'hippopotame commun notamment par une paire unique d'incisives supérieures, contre deux pour l'hippopotame commun. C'est un animal solitaire, forestier et surtout nocturne.