C'est une première chez un industriel : conscient de l'impact sur les espaces naturels de l'utilisation abusive du papier, l'industriel Lexmark (fabricant d'imprimantes et consommables) vient d'annoncer sa volonté de promouvoir de nouvelles pratiques vertueuses chez ses clients au cours d'une conférence intitulée "La planète est précieuse, prenons en soin ". Le message est clair : utilisez les solutions d'impression Lexmark au minimum, pour économiser du papier et sauver les forêts. Et il y a de quoi faire : Selon Lexmark, en Europe, "une page sur six aboutit systématiquement dans la corbeille sans même être lue". d’après une étude menée par Ipsos Global auprès de 1.000 sociétés, les entreprises françaises dépensent quelque 409 millions d’euros par an en impressions inutiles. C’est l’équivalent de près d’1,2 million d’arbres. Autre pratique effrayante : près de la moitié des Français (43%) impriment jusqu’à 50 pages par jour, notamment des e-mails dans l’unique but de les lire, ce qui représente 174 milliards de pages par an.

Pour en savoir plus sur cette initiative novatrice : imprimezmoins.Fr