samedi prochain 25 novembre sera l'occasion d'une nouvelle journée sans achat : cette initiative suscite de nombreux commentaires. Parmi ceux-ci, de nombreux "salauds de pauvres" s'insurgent contre cette idée de "sale bourgeois" qui veut limiter sa frénésie d'achat : comment s'imposer une journée de diète quand on jeûne toute l'année ? Idem pour les pays en voie de développement : les chinois, indiens et autres brésiliens n'ont il pas le droit, eux aussi, de profiter des joies du modernisme ?
la réponse est toujours la même : quel que soit le niveau de richesse ou de pauvreté d'un ménage, l'homme n'a plus que quelques années devant lui pour profiter des biens de consommation.

Lien : International Buy Nothing Day