jauge-pression.jpgC'est d'après le très sérieux Earth Policy Institute la capacité mondiale de production d'électricité à partir d'éoliennes. Un communiqué de ce jour fait le point sur la croissance de la production énergétique sur la planète : c'est l'énergie éolienne qui connait la plus forte progression, avec une augmentation de capacité de 24 % sur l'année 2005. En 10 ans, l'énergie éolienne a connu un boom, avec une croissance moyenne de 29% par an : elle ne représentait que 5000 MW en 1995. C'est actuellement la source d'énergie qui a donc le plus la cote : sur la même période, l'utilisation de charbon n'a progressé que de 2,5% /an, le nucléaire de 1,8%, le gaz de 2,5% et le fuel de 1,7%.

L'Europe est leader en la matière ! Avec une capacité de 40500 MW, sa production éolienne représente les 2/3 de la production mondiale et alimente 3% de la demande en électricité en Europe, ce qui représente les besoins de 40 million de personnes. L'association Européene de l'Energie Eolienne, EWEA (European Wind Energy Association (EWEA) , affirme que cette forme de production est suffisante pour subvenir aux besoins de toute la population européenne, et mise sur 23% de la production electrique pour 2030.

Les pays les mieux équippés sont l'Allemagne (6% de la production totale avec 18400MW), l'Espagne (8%, 10000 MW), le Danemark (3100 MW, 20%). Les USA, quant à eux, ne tirent que 9100 MW du vent, mais là bas les choses vont vite : 2400MW ont été installés en 2005.

Les chiffres du continent asiatique ne reflètent pas la densité de son peuplement : 4400 MW en Inde (4e au monde quand même), 1260 MW en Chine .

Le communiqué aborde la problématique du cout au kw, qui a baissé grâce à la sophistication croissante des technlogies éoliennes et à l'utilisation de grandes tailles pour les pales. Il est déjà des régions où l'électricité éolienne revient moins cher que la production "traditionnelle". Mais les couts environnementaux et sanitaires étaient correctement intégrés à l'équation, il ne fait aucun doute que l'énergie éolienne deviendrait largement compétitive par rapport à l'utilisation des combustibles fossiles.

Source : GLOBAL WIND POWER EXPANDS IN 2006, Joseph Florence, Earth Policy Institute