La British Wind Energy Association, association de professionnels du secteur éolien en Grande Bretagne créee en 1978, vient de publier un rapport prospectif sur l'avenir à moyen terme de l'énergie éolienne. Ce secteur en forte croissance est appelé à fournir une part croissante dans la production électrique anglaise : en 2010, plus de 6000 MW seront issus de la force du vent, ce qui représentera 5% de la production électrique du royaume. Ces choix permettront de gagner 13 millions de tonnes de rejet dioxide de carbone, tout en alimentant l'équivalent de 3,3 millions de ménages en électricité. Ce rapport tient compte, bien évidemment de la croissance actuelle du secteur éolien mais aussi des blocages éventuels : processus de décision, délais d'autorisations... Il n'en est que plus réaliste.

LIEN :  Communique de presse et rapport "Onshore Wind: Powering Ahead" au format PDF