Organic Transit, véhicule urbain pour villes paradisiaques

elf-close-up

Qui a déjà évolué au milieu des hordes de mobylettes ayant remplacé dans les mégalopoles asiatiques la vénérable petite reine comprendra aisément le sens de notre titre : imaginez une ville où  le moteur électrique remplacerait, peu à peu, le moteur thermique, véritable nuisance sonore, olfactive, polluant, puant, stressant... Les scooters électriques existent et disposent aujourd'hui d'une autonomie confortable approchant les 50 km avec une charge, voire 80 km pour certains modèles ! Et tant qu'à imaginer un modèle de véhicule idéal, pourquoi  ne pas s'inspirer autant de la noblesse de la bicyclette que de la prestance de l'automobile . C'est le pari qu'ont lancé les concepteurs de "ORGANIC TRANSIT", qui sont passés par la plateforme de financement collaboratif KICKSTARTER pour financer, fin 2012, les 100 000 $  nécéssaires à la production de 100 premiers modèles d'un véhicule hybride associant traction humaine et énergie électrique, intégrant sur la carosserie quelques décimètres de capteurs photovoltaïques. Plutôt vélo que voiture, le véhicule n'impose ni assurance ni frais de fonctionnement.

Le rêve est passé à la réalité et cette petite voiture électrique de moins de 60 kilos est désormais en circulation, agréable mélange de scooter à  coque et de petite voiture à 3 roues comme les années 50 et 60 en ont connu (ci dessous, publicité pour les Isetta de BMW) . Coté autonomie, la batterie est sous dimensionnée mais ne doit servir qu'à relayer votre propre puissance musculaire, sollicitée comme il se doit dans une atmosphère libérée des échappements de la combustion interne des moteurs à essence. Et pour preuve, un homme de 60 ans s'est lancé dans le pari de parcourir les 1200 miles qu'annonce le constructeur, avec une seule recharge secteur,  utilisant sa propre énergie ainsi que le photovoltaïque. La production, quand à elle , a atteint son 75e exemplaire, tout MADE IN USA. Evolution !

isetta

1 thought on “Organic Transit, véhicule urbain pour villes paradisiaques”

  1. code promo Kiabi

    J'aime beaucoup l'idée! Le concept est irréprochable: c'est écologique, économique, etc... mais dans la pratique, ce n'est justement pas très pratique: c'est plus encombrant qu'un vélo, donc pas toujours simple de rester sur la piste cyclable (quand il y en a une, sinon on est obligé de rouler sur la route et ça encombre encore plus le trafic)

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *