La fondation Make It Right : l’éco-reconstruction d’un quartier de la Nouvelle-Orléans

Etablie par l’acteur américain Brad Pitt en Août 2007, Make It Right est une fondation consacrée à la reconstruction partielle du Lower 9th Ward, l’un des quartiers* de la Nouvelle-Orléans les plus touchés par l’ouragan Katrina.  Ce qui fait l’originalité du projet, c’est que toutes les maisons ont été conçues selon les principes de l’éco-construction.  La fondation s’était donnée pour objectif de reconstruire 150 habitations et à ce jour, 75 ont été achevées.

Photo: Make It Right Foundation

Classé comme l’une des tempêtes les plus puissantes aux Etats-Unis, l’ouragan Katrina (un cyclone tropical de catégorie 5 avec des vents enregistrés à 280km/h) s’abat sur la Nouvelle-Orléans le 29 Août 2005.  Le bilan humain est très lourd avec plus de 1,500 victimes en Louisiane.  En sus des vents violents qui détruisent des quartiers entiers, ce sont plusieurs brèches dans le système de digues protégeant la ville qui provoquent des inondations dans presque 80% de l’agglomération.  Situé en dessous du niveau de la mer (comme une grande partie de la ville d’ailleurs), le quartier populaire du Lower 9th Ward fut l’un des plus touché.  C’est après avoir constaté lui-même l’ampleur des dégâts sur le quartier toujours visibles deux ans après le passage de la tempête que l’acteur décide de participer à sa reconstruction.

Après avoir mis en place une campagne de financement et contribué lui-même au projet, Brad Pitt sollicite plus d’une vingtaine d’architectes locaux, nationaux ainsi que des cabinets d’architectes internationaux  et leur demande de fournir des plans de maisons familiales et de duplex écologiques.  Le cahier des charges s’articule autour de quelques grandes lignes. Les nouvelles constructions :

  • doivent être résistantes aux tempêtes et aux inondations (pratiquement tous les modèles sont surélevés).
  • doivent être abordables.  Les maisons familiales simples ont une surface habitable d’environ 110m², pour un coût qui ne dépasse pas $150,000 (€120,000).  C’est la fondation qui participe au financement avec les familles relogées.
  • se basent sur le concept du « Cradle to Cradle » (C2C ou « du berceau au berceau ») selon lequel tous les matériaux utilisés sont non-polluants et 100% recyclables.  [A noter que C2C est devenu un label international de certification en 2002 et s’applique à n’importe quel produit de consommation courante]. 
  • font un usage maximal des énergies renouvelables (principalement solaire et géothermique), ce qui permet une réduction de 75% de la facture énergétique comparé à une habitation standard de même taille.
  • doivent s’inscrire naturellement dans la communauté déjà en place.  Tous les plans architecturaux sont établis en collaboration avec les futurs habitants.
Photo: Make It Right Foundation

Toutes les constructions ont obtenu à ce jour la certification environnementale LEED Platinium qui équivaut au label Haute Qualité Environnementale français.

Même si ce projet reste symbolique (150 maisons reconstruites à terme, comparées aux plus de 4,000 habitations endommagées ou détruites dans le quartier du Lower 9th Ward), cette portion de quartier réhabilitée est en train de devenir pour le reste du pays à la fois le mini laboratoire et la vitrine d’un nouvel urbanisme américain durable à taille humaine. 

*Un autre quartier populaire de la ville, le Tremé, fait en ce moment l’objet d’une série télévisée (HBO) passionnante qui analyse en détail les conséquences humaines, sociales, économiques et politiques du passage de l’ouragan Katrina, avec la scène musicale de la Nouvelle-Orléans en toile de fond.

http://www.makeitrightnola.org/index.php

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *