Le Steamer: la redécouverte d’un cuiseur à vapeur en céramique traditionnel

Basé en Dordogne près de Bergerac, Laurent Merchant est un potier qui a remis au goût du jour et distribue un cuiseur à vapeur en céramique (baptisé « le Steamer ») basé sur un modèle antique toujours utilisé dans la cuisine chinoise.  Contrairement à la majorité des cuiseurs à vapeur qu’on trouve dans le commerce, « le Steamer » n’est pas percé de trous à la base.  Posé sur une casserole d’eau bouillante, c’est la cheminée centrale qui distribue la chaleur et cuit les aliments placés dans le pot.

 

D’un point de vue nutritif, on sait déjà que la cuisson des légumes à la vapeur par exemple produit une qualité supérieure par rapport au bouillon (qui occasionne une perte importante des vitamines et sels minéraux dans le jus de cuisson) ou à la friture (qui nécessite l’utilisation de corps gras).  Le grand avantage de ce cuiseur à vapeur à cheminée centrale est que l’intégralité des valeurs nutritives est conservée dans les aliments ou dans le jus de cuisson.  On peut également y cuire du poisson, du poulet, des céréales, des fruits ou encore réchauffer ou décongeler des aliments.  Quelques recettes sont disponibles sur le site, et un livre de recettes plus complet est en cours de réédition.  C’est donc un ustensile de cuisine simple qui ravira les amateurs de goût, les végétariens ou tout simplement les minimalistes qui cherchent à désencombrer leur cuisine.

Peut-être pour évoquer l’adage bien connu selon lequel « c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe », « le Steamer » n’est pas le résultat d’une nouvelle invention.  Le design est en fait basé sur le «pot Yunnan » qui est utilisé dans la cuisine chinoise de la province du Yunnan (au sud ouest du pays) depuis des siècles. Mais le fait que la cuisine de la province du Yunnan ne fasse pas partie des huit grands groupes de cuisines régionales chinoises explique peut-être le fait que ses spécialités et techniques culinaires spécifiques n’aient pas eu le même impact que les régions voisines en occident.  Le pot Yunnan est certes toujours utilisé aujourd’hui, mais à part quelques importateurs américains, ce cuiseur à vapeur en céramique est très difficile à trouver en occident.  C’est d’ailleurs au milieu des années 70 en Californie que Laurent Merchant a vu un cuiseur à vapeur chinois pour la première fois sur un marché artisanal. 

Laurent Merchant fabrique « le Steamer » en trois tailles (de Ø 20cm, 1.8l à Ø 25.5cm, 3.5l), 4 coloris et le distribue sur les marchés de Villeneuve sur Lot (47), Eymet et Ribérac (24) et Sainte Foy la Grande (33) (Voir le site pour les jours précis). On peut également se les procurer par l’intermédiaire de la boutique en ligne du site.

Terres de Chabrouillas - Laurent Merchant - "Chabrouillas"
24130 Bosset - 09 77 96 96 49 / 06 17 83 23 54

http://www.ceramics-in-france.com/index.html

Source: No Tech Magazine

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *