Européennes : le MEI de Waechter quitte le rassemblement Europe-Ecologie

PARIS, 8 jan 2009 (AFP). Le Mouvement écologiste indépendant (MEI) "ne participe plus" au rassemblement Europe-Ecologie constitué autour des Verts, de Daniel Cohn-Bendit, de José Bové et des proches de Nicolas Hulot pour les élections européennes, a annoncé jeudi à l'AFP son président Antoine Waechter.

Après une "ultime rencontre" avec la direction des Verts et leur secrétaire nationale Cécile Duflot, M. Waechter dont le mouvement n'a obtenu ni têtes de liste ni "deuxièmes" pour les Européennes de juin, a déclaré : "nous ne participons plus au rassemblement, les Verts ne nous ont pas fait de place".

Le 19 décembre, Europe-Ecologie avaient annoncé que les Verts auraient quatre têtes de liste sur les huit régions aux Européennes de juin, dont probablement M. Cohn-Bendit en Ile-de-France. Les Verts doivent préciser l'identité de leurs représentants en fin de semaine prochaine.

Les quatre places restantes ont été attribuées à des associatifs, comme M. Bové dans le Sud-Ouest ou Yannick Jadot, ancien responsable des campagnes à Greenpeace, dans l'Ouest.

"On ne voit pas bien l'intérêt de participer de manière virtuelle" à "un rassemblement qui n'est plus qu'un rassemblement des Verts entre eux", les "associatifs ne représentant qu'eux-mêmes", a estimé M. Waechter, fondateur du MEI en 1994 après son départ des Verts qui avaient choisi de s'ancrer à gauche.

Dans les prochains jours, le MEI va étudier la "pertinence" et la "faisabilité matérielle" de présenter des listes aux Européennes sous la bannière de l'Alliance Ecologiste qui regroupe notamment MEI, Génération Ecologie et France en Action, a précisé l'ancien candidat à la présidentielle.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *