Barack Obama sera représenté à la conférence sur le climat à Poznan

POZNAN (Pologne), 30 nov 2008 (AFP). Sans y être présent lui-même, le président élu américain Barack Obama sera bien représenté à la 14e conférence sur le climat de l'ONU, qui s'ouvre lundi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, a annoncé dimanche Yvo de Boer, un haut responsable de l'ONU.

"Le président élu Obama a demandé à plusieurs sénateurs d'être ses yeux et ses oreilles à la conférence", a déclaré Yvo de Boer, patron de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques.

"La délégation américaine présente à Poznan m'a informé qu'elle serait en contact très étroit avec l'équipe du sénateur Obama, pour garantir que les décisions prises à cette conférence par la délégation américaine n'aillent pas dans une direction qui ne serait pas acceptée par l'équipe du sénateur Obama", a précisé M. de Boer au cours d'une conférence de presse.

Le sénateur John Kerry, candidat à la présidence de la commission des Affaires étrangères du Sénat, devrait faire partie de ce groupe, ainsi que Barbara Boxer, présidente de la commission de l'Environnement du Sénat, a-t-il ajouté.

La conférence de Poznan doit ouvrir la négociation sur le futur régime de lutte contre le réchauffement et l'accord international qui doit être adopté en 2009 à Copenhague pour remplacer le Protocole de Kyoto, dont les premiers engagements expirent en 2012.

Les pays européens, en pleine négociation sur un ambitieux plan de lutte contre le réchauffement climatique, se présentent très divisés à Poznan, en raison de leurs difficultés à s'entendre sur les contraintes imposées par ce plan.

L'UE s'est fixé un triple objectif pour 2020 : réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique et faire 20% d'économies d'énergie.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *