Que de changements entre le dernier prototype de la Blue Car et la version de série qui sera présentée demain au Salon Automobile de Paris ! En fait de Blue Car, c'est le terme BO qui est finalement retenu par les groupe Bolloré associé au constructeur Pinifarina pour la mise en production et la  commercialisation de ce véhicule 100% électrique. Selon la communication officielle de Pinifarina, la voiture sera produite en série, avec les premiers exemplaires fin 2009 et une montée en production régulière en fonction de la production des batteries. Construite à Turin par la société commune Pininfarina-Bolloré, elle utilisera la technologie LMP pour s’alimenter grâce à des batteries et des supercapacités fabriquées dans les usines Bolloré de Quimper et Montréal.

Entièrement électrique, ce véhicule ne produit aucun gaz carbonique et a, dès l’origine, été conçu dans ce but. Ses batteries seront logées dans un emplacement spécialement conçu à cet effet, sous la voiture, centré entre les essieux, ce qui lui confèrera, grâce à son centre de gravité abaissé, une tenue de route hors norme. Dotée d’une superbe robe dessinée par le célèbre carrossier Pininfarina, la voiture est une élégante citadine de quatre places et quatre portes, à transmission automatique. Sa batterie LMP pourra se recharger sur une prise standard, et lui offrira une autonomie de 250 km. En termes de performances, sa vitesse de pointe sera électroniquement limitée à 130 km/h, et ses accélérations seront vigoureuses avec 6.3 secondes pour atteindre les 60 km/h. Dernière précision : des cellules photoélectriques présentes sur le toit et le capot contribueront à l’alimentation de ses équipements électriques.