CITE DU VATICAN, 29 août 2008 (AFP). Le Vatican a l'ambition de devenir le premier Etat européen à atteindre l'objectif de 20% d'énergies renouvelables d'ici 2020 fixé par l'UE, en s'équipant notamment dès cet automne de panneaux solaires, rapporte vendredi l'Osservatore Romano.

"Le défi que nous nous sommes posés est d'atteindre les objectifs européens avant l'Europe", affirme Mauro Villarini, l'ingénieur responsable du projet, dans un entretien au quotidien du Vatican.

"Le projet est né après une série de discours de Benoît XVI dans lesquels il parlait des ressources de la planète, du développement durable et des solutions technologiques adaptées", explique-t-il.

"Il s'agit d'installer des panneaux solaires sur le toit de la salle Paul VI, l'une des salles les plus modernes du Vatican, qui est compatible avec ce type d'installations", indique M. Villarini.

"Les panneaux recouvriront 2.000 des 5.000m2 que compte le toit et produiront de l'énergie électrique suffisante pour répondre aux besoins d'une centaine de familles", estime-t-il.

Ils "ont été réalisés sur mesure par rapport aux tuiles originales", précise-t-il, affirmant que l'installation du dispositif aura lieu entre septembre et octobre.

Le Vatican qui ne s'étend que sur une superficie de 44 hectares étudie la possibilité d'utiliser d'autres énergies renouvelables, telles que les éoliennes, la biomasse ou le bois selon M. Villarini.

Le pape Benoît XVI a estimé en juillet dernier qu'il fallait "réveiller les consciences" sur l'écologie pour "répondre à ce grand défi" que représente la protection de l'environnement.