Brèves

Biothénanol: Système U gèle le développement de ses pompes E85

Un article rédigé par /

PARIS, 24 avr 2008 (AFP). Système U a décidé de geler le développement de son dispositif de distribution du bioéthanol E85 à leur nombre actuel de 22 pompes, indique le distributeur dans un communiqué.

"Cet agrocarburant n'a pas rencontré son public. L'adhésion des Français n'est pas là", indique ce groupement qui compte 900 magasins en France dont 600 avec des stations-services.

Les 22 pompes des magasins U vendent seulement en moyenne envrion 1.000 litres par mois en raison du faible nombre de voitures en France pouvant utiliser cet agrocarburant composé de 85% de bioéthanol et de 15% de carburant.

Serge Papin, le président de Système U, qui regroupe les enseignes Hyper U, Super U et Marché U, a indiqué à l'AFP qu'il n'avait pas encore décidé s'il arrêtait ou non l'exploitation des 22 pompes actuellement en service.

Le plan de développement prévoyait de porter ce nombre à 100 en deux ans. Actuellement, selon la filière bioéthanol, il existait, à fin février, 211 pompes de ce type en France dont 43 chez Leclerc et 42 chez Carrefour.

"Nous regrettons que les engagements pris par les distributeurs en matière de pompes ne soient pas honorés. Le modèle de l'éthanol en Europe, basé en grande partie sur la betterave à sucre, ne justifie pas des décisions de ce type", a déclaré à l'AFP Alain Jeanroy, porte-parole de la filière bioéthanol.

La France veut faire "une pause" dans les biocarburants de première génération, qui sont fabriqués à partir de plantes vivrières et sont accusés de concurrencer les cultures alimentaires, a annoncé mardi le ministre français de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo.

Mais les investissements déjà lancés pour produire des biocarburants de 1ère génération seront toutefois "honorés", a-t-il précisé.

Pays producteurs et consommateurs présents à Rome au Forum international de l'énergie ont accusé les biocarburants fabriqués à partir notamment de céréales de contribuer à la flambée des prix agricoles, qui a provoqué ces derniers jours des émeutes de la faim dans plusieurs pays.

Le E85 avait été lancé en 2006 en France sur une initiative de Thierry Breton, alors ministre de l'Economie. L'idée était de trouver une alternative au "tout pétrole" et de favoriser l'indépendance énergétique de la France.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *