arbre-annee-bretagne

L’Arbre de l’année 2013 a été dévoilé le 25 juin, en présence de Delphine Batho, ministre de l'écologie, à l’occasion d’une cérémonie organisée à Paris, sur une péniche amarrée Quai de Seine. C’est la deuxième édition de cette opération créée par Terre Sauvage avec l’Office national des forêts, soutenue par la Fondation Yves Rocher, en lien avec de nombreux partenaires réunis pour l’occasion : la LPO, Scouts et Guides de France, le Groupe Bayard (Notre Temps, Wapiti, Alpes Magazine…).

200 candidatures, 23 nominés, et 2 arbres récompensés !

Organisée en deux phases, l’opération a tout d’abord recueilli 200 candidatures émanant de familles, de lycées, de communes, d’associations... Suite à une première sélection, 23 arbres représentant chacune des régions françaises ont été présentés sur le site internet de l’événement, où le public a pu voter pendant 8 mois pour élire son favori.

Dans la catégorie «Prix du public», c’est le chêne bonzaï de Bégard (Bretagne) qui s’est distingué, obtenant 10 533 votes.
« On dit que les bretons sont têtus... De l’entêtement, il lui en a fallu, à ce chêne bonzaï, pour pousser sur le toit du colombier ! Voilà plus de 100 ans que ça dure ! Les habitants de Bégard et leur maire en sont tellement fiers qu’ils en ont fait l’emblème de leur ville . Fierté, courage et obstination... Vive les bretons ! » 

Le jury s’est ensuite réuni pour déterminer parmi les 23 arbres sélectionnés, le lauréat du prix national, selon différents critères : sa valeur esthétique, environnementale, historique et l'importance affective sociale ou symbolique pour le groupe qui a présenté sa candidature ou pour sa région.

Le «Prix du jury

», dévoilé le 25 juin par Jacques Perrin, réalisateur et invité d’honneur du jury, est revenu au chêne de Saint-Civran (Centre). « Au coin du feu, les anciens racontent que des être étranges veillent, par-delà les âges, à la paix des bocages du Berry. A n’en pas douter, le vieux chêne de Saint-Civran en est un. Marie-Claude, l’historienne de la commune le sait bien. Elle s’assied contre lui pour entendre des  histoires d’un autre temps. Il était une fois, au pays de George Sand... »

Les arbres débarquent sur les quais André Citroën, à Paris jusqu’au 25 juillet 2013

Afin de faire découvrir au plus grand nombre les 23 arbres, le photographe de Terre Sauvage, Louis-Marie Préau, est allé à leur rencontre. Il en est revenu avec une moisson d’images et d’histoires qui font l’objet d’une exposition installée sur le quai André Citroën/Javel Bas, mis à disposition par Ports de Paris, jusqu’au 25 juillet 2013.

Un 24ème arbre complète l’exposition, en qualité d’invité étranger
de l’année, un magnifique marronnier de Fukushima que nous fait découvrir un agriculteur japonais dans le film de Jean-Paul Jaud « Tous cobayes ».

L’Arbre de l’année 2014, c’est maintenant !

Dès le 1er juillet 2013, l’aventure redémarre avec l’ouverture des dépôts des nouvelles candidatures jusqu’en décembre 2013 et un calendrier bien cadencé :

  • sélection des lauréats régionaux en décembre 2013,
  • vote du public de janvier 2014 à fin mai 2014,
  • production photographique au printemps 2014,
  • cérémonie de désignation du lauréat en juin 2014.

Alors, en groupe (familles, lycées, communes, associations...), alertez et mobilisez votre carnet d’adresse, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis, battez la campagne, la ville, les forêts, appareil photo en bandoulière et racontez nous l’histoire de votre arbre sur le site www.arbredelannee.com.

L’Arbre de l’année 2014, une édition plus enrichissante !

L’organisation s’enrichit avec la venue d’un nouveau partenaire, l’Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France. L’opération reste bien entendu nationale mais un focus particulier sera fait sur l’Ile-de-France et permettra de recenser les arbres remarquables de la région qui seront par la suite mis en valeur au travers d’une production photographique originale sur l’Ile-de-France. 

 

Toutes les photos sont sur flickr