L'éolienne domestique a du mal a concilier les impératifs esthétiques, auxquels de nombreux propriétaires et voisins sont très attachés, avec la performance nécessaire à la production d'électricité pour la maison.  Parmi les solutions en matière de micro génération, les éoliennes de faitage s'intègrent bien au bati, sans remettre en cause le caractère du bâtiment.  L'idée n'est pas nouvelle (voir notre article sur l'éolienne Ridge Blade) et nous nous intéressons aujourd'hui à l'éolienne Aérocube, de la société Aeolta, dont un premier site pilote est en fonctionnement depuis aout 2010, à Dunkerke.

La particularité d'aérocube, qui utilise l'effet Venturi  (accélération des vents dans une zone réduite) est sa conception modulaire, qui autorise une intégration en forme de cheminée sur toutes  les toitures dont la pente est  entre 20° et 50°. Bien sur, l'emplacement et l'orientation du bâtiment sont essentiels à la rentabilité du projet, qui permet la production et la revente d'électricité, comme pour les panneaux solaires photovoltaiques. En ce qui concerne Aérocube, on fonctionne sans nuisances sonores sur des vitesses de vent allant de 10km/h à 150Km/h, selon l'entreprise. L'utilisation d'un rotor à axe vertical et la couverture du caisson permettent à son constructeur d'affirmer que ce type d'éolienne ne génère aucune nuisance visuelle.