cruselitas2.jpg

Alors qu'approchent les fêtes de noël, on peut rêver que les questions d'éthique prennent cette année un poids à la mesure de la mobilisation écologique que tente de susciter Nicolas Hulot dans une présidentielle qui peu à peu s'emballe. Les traditionnels achats et cadeaux auront cette année de quoi choisir dans une gamme "équitable" qui s'est considérablement étoffée. Coté bijoux, la collection Cruselita de Paris fait son chemin en ménageant fournisseurs, artisans locaux et circuits de distribution. Au sein d'une industrie dangereusement proche des pires conflits du continent africain (voir le dernier film de Leonardo Di Caprio), les création Cruselita apportent une bouffée d'air frais en renouvellant les matériaux et habitudes de travail. Créée par un couple de créateurs, la société Cruselita dessine une série de colliers qui sont fabriqués à quelques kilomètres de la matière première dont ils s'inpirent : la corne de zébu (un cousin du boeuf) est travaillée dans les coopératives malgaches, l'ébène sculpté par les artisans touaregs, les contenants de cuir sont fabriqués par des artisans au Niger. Lien : Cruselita.com

cruselitas.jpg