loreal-report-2005.jpgC'est un exercice difficile, pour une multinationale de la taille de l'Oréal, spécialiste du cosmétique, que de réaliser un audit sur son fonctionnement global : avec plus de  52000 employés dans 130 pays, la tâche est rude. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe  dépasse les 14 milliards d'euros, l'oréal pouvait bien se payer quelques consultants pour travailler sur les impacts sociaux, sanitaires, culturels et  environnementaux des activités du groupe. C'est donc chose faite : le Rapport 2005 sur le Développement Soutenable (2005 Sustainable Development Report) est sorti, volumineux ouvrage de 68 pages illustrées, téléchargeable au format PDF.

On y découvre par exemple que l'Oreal est partenaire  du "EUROPEAN PARTNERSHIP FOR
ALTERNATIVE APPROACHES TO ANIMAL TESTING", initiative de la Comission Européenne pour trouver des alternatives aux essais sur les animaux. Dans un tout autre domaine, à Chicago, l'Oreal développe un laboratoire de recherche spécifique (Research Institute for Ethnic Hair and Skin)  pour les pigmentation spécifiques de peaux de milliers de groupe ethniques, notamment africains,  qui peuplent l'amérique.

Des aspect sociaux de l'utilisation des cosmétiques à l'engagement pour une chimie verte, L'Oréal fait donc un pas de géant vers une démarche réellement intelligente et holistique, ce qui est plutôt rare de la part d'un groupe de cette envergure.

Lien : 2005 Sustainable Development Report (PDF - 68 pages - 5.3 Mo)