Dock + Go et ebuggy ou comment prolonger l’autonomie des voitures électriques

L’un des freins au développement généralisé des voitures électriques reste leur autonomie assez limitée (150km en moyenne).  Si cette limitation n’a pas d’incidence sur les déplacements urbains courts, il faut vraiment vérifier la disponibilité des bornes de recharge rapide sur son itinéraire et prévoir des arrêts lorsqu’on envisage des trajets interurbains plus longs.  Le Dock + Go et eBuggy, deux prototypes qui viennent de faire leur entrée sur le marché des voitures électriques, apportent peut-être la solution à ce problème de mobilité limitée.

Dock + Go

Le concept du Dock + Go pour les voitures Smart fortwo - © Rinspeed

Le concept du Dock + Go a été mis au point par l’entreprise Suisse Rinspeed et a été présenté pour la première fois au Salon International de L’Auto et Accessoires de Genève en Mars 2012 dernier.  Le prototype exposé était spécialement conçu pour s’arrimer à une Smart électrique fortwo.  Il s’agit en fait d’une petite remorque sur essieu unique qui vient s’encastrer à l’arrière de la Smart.  Comparée par Frank M. Rinderknecht, le fondateur de Rinspeed, à « un sac à dos sur roues », la remorque transporte en fait un second moteur électrique à pile à hydrogène qui vient prendre le relai du moteur principal lorsque celui-ci est presque déchargé.  Dans le même temps, le concept du Dock + Go permet de pallier une autre limitation des voitures Smart à savoir le manque de place.  Le module peut faire office de coffre supplémentaire.  Une innovation intéressante qui transforme considérablement la mobilité et l’espace d’une petite voiture électrique minimale à l’origine.

http://www.rinspeed.eu/index.php

ebuggy

Les remorques-batteries ebuggy pour voitures électriques - © ebuggy.com

Le ebuggy est également un prototype qui permet d’augmenter l’autonomie des voitures électriques et qui cette fois s’adapte à n’importe quelle marque ou constructeur.  C’est la société allemande ebuggy GmbH basée à Stuttgart qui en a développé la technologie.  Il s’agit tout simplement d’une sorte de remorque-batterie qui s’attèle derrière la voiture.  Une fois la remorque attelée, la batterie principale de la voiture passe en veille et c’est la remorque-batterie qui prend le relais.  Mais ce qui est intéressant dans ce type de concept est que la compagnie n’a pas développé ebuggy en tant que produit vendu à l’unité mais en tant que service.  Tout client souhaitant s’inscrire auprès de la société reçoit un kit ebuggy qui comprend une attache-remorque, une prise de raccordement et une interface utilisateur.  Le concept ebuggy s’appuie sur une infrastructure de stations relais équipées de remorques-batteries disponibles à la demande au bord des autoroutes, comme des stations services traditionnelles.  Les utilisateurs effectuant un trajet longue distance pourront venir y retirer ou restituer une remorque de recharge.  Le système ne nécessite pas d’abonnement et les frais d’utilisation seront calculés et facturés automatiquement en fonction de l’usage. 

 

A long terme, la compagnie ebuggy espère que ce simple concept de remorques-batteries va permettre aux constructeurs d’équiper les voitures électriques de batteries plus petites et donc d’en minimiser le coût initial.  Après avoir testé avec succès un premier prototype en Septembre 2012, la compagnie effectue à présent une étude de faisabilité en vue de développer un réseau européen de stations relais.

http://www.ebuggy.com/

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *