Bayrou et la DCNS : un beau programme

Le passage de Bayrou, ce lundi,  à Brest a  marqué la presse nationale d'une petite phrase envoyée en écho à François Hollande qui affirmait dimanche "Mon ennemi c'est la finance". Très bonne  réponse de F.Bayrou qui entonne "'Mon ennemi c'est le chômage", développant : " On sait que le PS a beaucoup d'argent par rapport à nous... Mais j'ai un désaccord de fond avec François Hollande: moi, mon ennemi, c'est le chômage, avec, derrière lui, le pouvoir d'achat des Français et la lutte contre la dette de notre pays, que j'ai été le premier à dénoncer. Désigner un ennemi dont personne ne connaît le visage et dont personne ne pourra vérifier s'il y a victoire ou non contre cet ennemi, c'est pratique, confortable, mais il y a des décisions à prendre chez nous pour que le chômage recule"

Au delà des joutes oratoires, la visite de F. Bayrou a touché juste,  associant le symbole de l'Ile Longue aux résultats concrets d'un virage stratégique opéré par la DCNS, dont l'activité de recherche et développement en matières d'énergies renouvelables marines se précise.

Sous marin nucléaire et énergies renouvelables

Impressionné à juste titre par sa visite à l'Ile Longue où reposent les sous marins nucléaires de la force de dissuasion française (un symbole ultra nationaliste, dirait Eva Joly), François Bayrou poursuivait sa visite en compagnie d'Irène Frachon, pneumologue brestoise à l'origine de la révélation du scandale du Médiator. Et dans la continuité d'une visite éclair qui avait commencé  sous les hangars de la marine, c'est au cours de  la visite de l'incubateur de la DCNS, où travaillent de concert le groupe naval, l'IFREMER, EDF, et l'entreprise OpenHydro, que le candidat a fait connaissance avec Arcouest,  prototype d'hydrolienne  d'une puissance de 2 MW ramenée à Brest après une première série d'essais à l'automne sur site, par 35 mètres de profondeur, près de l'île de Bréhat (Côtes d'Armor). L'homme a bien saisi l'importance du gisement d'energies que propose l'océan, sous toutes formes :  énergie de la houle, énergie des gradients de température, énergie éolienne offshore, allant jusqu' à remettre en cause le choix du gaz pour énergie primaire de la future centrale électrique de la pointe bretonne...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *