le 7 mai 2011 de 14h30 à 18h30,
5 grands experts internationaux réunis pour la première fois présenteront :

Manger bio et local :  L'agriculture bio répond-elle aux enjeux sanitaires, sociaux, environnementaux ? Quelle plus-value pour la terre, la collectivité le consommateur, l'agriculteur ?

La France et le monde traversent une période de crises : agricole, alimentaire, économique et écologique. Dans ce contexte, l’agriculture biologique propose des réponses adaptées aux enjeux économiques, sociaux, sanitaires et environnementaux. La dynamique de conversion à l’agriculture biologique actuelle pose les bases d’une agriculture qui re-localise la production et mise sur un contrat social du producteur au consommateur enraciné dans des territoires vivants.

Depuis les engagements du “Grenelle de l’environnement” portant sur la multiplication par 3 des surfaces consacrées à l’agriculture biologique, l’intérêt des consommateurs pour les produits bio s’est nettement accru. Après avoir longtemps été réservé à quelques consommateurs militants, le bio est devenu un créneau porteur, les grandes surfaces et même les discount s’y mettent. Car les citoyens aspirent beaucoup plus largement à consommer bio. Les ¾ des Français considèrent que la Bio est une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux et ils sont 84 % à estimer que l’agriculture bio doit se développer en France (baromètre Agence Bio octobre 2009).

La région Midi-Pyrénées est la première région Bio de France en termes de superficies cultivées, la troisième pour le nombre de producteurs. Son agriculture demeure, malgré cela, très marginalement bio avec 3,3 % de sa surface agricole. Dans le même temps, la France, très déficitaire en produits bio, importe plus de 30 % de sa consommation.

le forum de l'agriculture biologique Avec la bio, cultivons l'avenir ! le 7 mai 2011 à Toulouse-Labège - Centre de congrès Diagora, avec la participation de Pierre Rabhi, Marc Dufumier, Lydia et Claude Bourguignon, Guy Kastler.

Plus d'infos