Design : de l’eau dans le désert

Cette étrange pyramide inversée est un bel exemple de reformulation d'un objet simple mais volumineux : le filet capteur d'eau, qui permet aux populations de certaines régions sèches, de pouvoir recueillir plusieurs dizaines de litres par jour, en captant au matin la rosée de l'aube (en savoir plus sur le procédé : la rosée une oasis dans l'atmosphère). Organisée par l'ONG WaterAid (New York) et sponsorisée par l'agence d'architecture ARUP , le concours a primé ce dessin "WatAir" que l'on doit aux architectes israeliens Joseph Cory et Eyal Malka. Cette pyramide de 96 m2 pourrait, selon ses concepteurs, recueillir un cinquantaine de litres d'eau potable par jour. Source : dezeen.com

5 thoughts on “Design : de l’eau dans le désert”

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *